Actualités

Alerte sécheresse : le Préfet des Vosges prend des mesures de limitation des usages de l’eau

 
 
Alerte sécheresse : le Préfet des Vosges prend des mesures de limitation des usages de l’eau

Le déficit pluviométrique global qui perdure a entraîné une baisse générale des débits de tous les cours d'eau dans les bassins versants de la Meuse, de la Moselle, et de la Saône.

Cette situation résulte des faibles hauteurs de pluie enregistrées ces derniers mois ; dans l’ensemble du département, on constate un assèchement des sols assez conséquent en surface et progressif en profondeur.

Même si des précipitations intervenaient dans les semaines à venir, elles ne permettraient pas de combler rapidement le déficit accumulé.

Cette situation d’étiage (débit minimal d'un cours d'eau) est susceptible d’entraîner des risques de pénurie d’eau potable sur les réseaux d’alimentation de certaines collectivités ainsi qu’une forte dégradation des milieux aquatiques dans les eaux de surface des cours d’eau du département .

Dans ces conditions, le comité sécheresse a été réuni le jeudi 26 juillet dernier.

A l’issue de cette réunion, le Préfet des Vosges a décidé de prendre un arrêté limitant provisoirement certains usages de l’eau dans l’ensemble du département.

Les mesures concernent principalement :

  • l’interdiction de remplissage des piscines à usage privé d’une capacité supérieure à 1 mètre cube sauf si la mise en eau d’un bassin en construction est nécessaire à l’installation des dispositifs de protection ;
  • l’interdiction de laver les véhicules sauf dans les stations professionnelles ;
  • l’interdiction de laver les voiries et les trottoirs, de nettoyer les terrasses et façades sauf dérogation pour salubrité publiques ;
  • l’interdiction d’arroser les pelouses et les espaces verts publics ou privés (incluant les bacs à fleurs et balconnières) et les terrains de sports (sauf compétition de niveau national) de 9h00 à 20h00.

    Cette interdiction ne concerne pas l’arrosage des plantes d’ornement qui est toléré et l’arrosage par récupération d’eau de pluie.

  • l’interdiction d’arroser les jardins potagers de 9h à 20h ; seul un arrosage manuel ou par récupération des eaux de toiture est autorisé ;
  • l’interdiction d’alimenter les fontaines publiques en circuit ouvert ;
  • l’interdiction de remplir les plans d’eau excepté pour les activités commerciales.

Ces interdictions s’appliquent, qu’il s’agisse d’eau provenant du réseau d’alimentation public, de prélèvements dans les cours d’eau ou leur nappe d’accompagnement (nappe en équilibre avec les rivières), ou de puits personnels.

Des mesures spécifiques sont également prises pour les usages industriels et commerciaux, pour la gestion des ouvrages hydrauliques, pour les activités agricoles, ainsi que pour les rejets dans le milieu naturel.

L’ensemble de ces dispositions sont applicables jusqu’au 31/08/2018.

Les contrevenants s’exposent à des amendes (1 500 euros, 3 000 euros pour les récidivistes).

Les données sur la situation hydrologique et les arrêtés pris peuvent être consultés sur les sites :

- de la DREAL GRAND EST : http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/etiage-secheresse-r244.html

- PROPLUVIA : http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp

L’eau est un bien commun dont il appartient à chacun de préserver la ressource .

 
 

A lire également :