Actualités

Habiter mieux, un programme au service de la lutte contre la précarité énergétique

 
 
Habiter mieux, un programme au service de la lutte contre la précarité énergétique

Plus de 5 000 familles vosgiennes ont bénéficié de ce dispositif depuis 2011.

Habiter mieux, un programme au service de la lutte contre la précarité énergétique

Vendredi 27 avril 2018, M. Pierre ORY, Préfet des Vosges s’est rendu dans la commune de Capavenir Vosges, dans le cadre du programme « Habiter mieux » où il a rencontré une famille qui s’est engagée dans cette démarche et qui, à ce titre, a bénéficié d’aides conjointes de l’État via l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’habitat (ANAH), de la Communauté d’agglomération d’Épinal, du département et de la Région Grand Est.

L’objectif de ce programme national est d’aider, par des subventions publiques, des propriétaires en situation de précarité énergétique à entreprendre des travaux de rénovation énérgétique de leur logement.

Le Préfet des Vosges a recueilli le témoignage de la famille qui a sollicité un accompagnement personalisé et gratuit pour entreprendre le remplacement de sa chaudière par une autre à très haute performance énergétique ainsi que des travaux d’isolation de toiture lui permettant un gain énérgétique estimé à 30 % de sa dépense annuelle de chauffage soit près de 400€. Cette famille a ainsi bénéficié de subventions à hauteur de 60 % du montant des travaux et a financé le coût restant avec un Prêt à Taux Zéro.

DSC_0075
DSC_0071

Plus globalement, le département des Vosges se place au 1er rang national pour le programme « Habiter Mieux » en termes de dossiers financés par rapport au potentiel éligible sachant que près de la moitié des ménages vosgiens sont éligibles à ce dispositif.

Ainsi, dans les Vosges, on dénombre plus de 5 000 familles ayant bénéficié du dispositif depuis sa création en 2011 ; les aides de l’ANAH couvrent en moyenne 49 % du montant des travaux de rénovation énergétique auxquelles s’ajoutent fréquemment des aides des collectivités. Le coût moyen d’un chantier est de l’ordre de 18 000 € et le gain énergétique de 40 %.

Par ailleurs, ce programme combine :

- des économies pour les familles tout en améliorant leur qualité de vie ;

- une sortie de la précarité énergétique ;

- des impacts positifs pour l’environnement grâce aux économies d’énergie réalisées ;

- et, un surcroît d’activité pour les artisans : depuis 2011, dans les Vosges, 91 M€ de chiffres d’affaires a été généré par ce dispositif.

Enfin, depuis juin 2017, les dossiers peuvent être déposés sur le service numérique de l’ANAH (https://monprojet.anah.gouv.fr ) réduisant ainsi considérablement les délais d’instruction et de paiement.

Consultez les conditions de ressources : ICI