Actualités

Vigilance sécheresse : le Préfet des Vosges invite la population à une utilisation économe de l'eau

 
 
Vigilance sécheresse

Vigilance sécheresse : le Préfet des Vosges invite la population à une utilisation économe de l'eau

Une forte baisse des débits des cours d’eau est constatée dans les bassins versants de la Meuse, de la Moselle, et de la Saône. Plusieurs stations de référence vosgiennes viennent de franchir les seuils d’alerte : Epinal, Rupt-sur-Moselle, Roville-aux-Chênes, Soulosse-Sous-Saint-Elophe, Saint-Dié, Le Val d’Ajol et Fontenoy-le-Château.

Cette situation résulte des faibles hauteurs de pluie enregistrées dans les derniers mois. Même si des précipitations interviennent dans les semaines à venir, elles ne permettront pas nécessairement de combler rapidement le déficit accumulé.

Néanmoins, le département des Vosges ne connaît pas à ce jour de difficultés dans l’approvisionnement en eau potable grâce, notamment, aux efforts de sécurisation mis en œuvre après les sécheresses de 2003 et 2015. La situation commence cependant à se fragiliser, tout particulièrement dans les têtes de bassin.

Les services de l’État suivent avec attention l’évolution des ressources en eau.

Si aucune mesure généralisée de restriction des usages de l’eau n’est pour l’instant mise en place à l’échelle du département, un comité sécheresse est toutefois programmé prochainement.

Monsieur Pierre ORY, Préfet des Vosges, invite cependant l’ensemble de la population au civisme et à une utilisation économe de l’eau par quelques mesures simples :

  • restreindre le lavage des voitures,
  • éviter le gaspillage de l’eau : ne pas faire couler l’eau inutilement et réparer immédiatement toute fuite,
  • restreindre l’arrosage des jardins et s’il est ponctuellement nécessaire le réaliser le soir,
  • ne plus arroser les pelouses.

Il est rappelé également l’intérêt d’économiser l’eau en tout temps en choisissant des lave-vaisselle et lave-linge à faible consommation, en installant des compteurs d’eau pour surveiller sa consommation et en récupérant l’eau de pluie pour arroser les jardins.